Le dessus du panier n° 2

Cette rubrique, deuxième du nom, s’intéresse à certaines espèces de champignons issues de nos longues listes de détermination. Elle est publiée, sans les photos, dans le Bulletin de la Société Linnéenne de Bordeaux (2006, tome 141, 4, p. 307-309).  Voici donc le dessus du panier des cueillettes plutôt automnales de la section mycologie.

réc. désigne la personne qui a récolté le champignon ; 

dét. désigne la personne qui en a effectué la détermination.

Haute-Garonne (31)

Les espèces qui suivent ont été observées lors de la participation de Linnéens à la session de mycologie de la SOMYLA à Luchon (31) qui s’est déroulée du 12-IX-2006 au 18-IX-2006. Avaient participé à cette session, Jean-André Camy, Claude et Odette Perrodo.

Jacques Beck Ceccaldi et Michel Pujol réc. et  dét.

 Lycoperdon piriforme Sch. : Fr. - Vesse de loup en forme de poire. Cette vesse, en montagne, est parfois supportée par un pied assez bien différencié et tacheté de noir, égal en hauteur à la moitié du corps fructifère. Elle abonde en particulier sur les branches pourrissantes et les souches.

Geastrum sessile (Sow.) Pouz  - Ce géastre frangé est caractérisé par la couche externe qui s’ouvre en étoile, laissant apparaître la poche fertile. Il n’a plus, à ce moment, de contact avec le substrat. Cette espèce est peu courante en plaine.

Geastrum quadrifidum  Pers. - Géastre à quatre branches - Le processus d’ouverture est le même que le précédent, mais ce géastre reste fixé par la pointe de ses valves à une base membraneuse enfouie dans le substrat. Sous conifères. Courant en montagne.

Bisporella citrina (Batsch ex Fr.) Korf et Carp. - Parmi les Pezizomycetideae et affines (discomycètes), cette espèce, qui pousse sur bois de feuillus ou de conifères en décomposition du printemps à l’automne, attire incontestablement le regard. Ses nombreuses fructifications en coupe de 0,3 à 3 mm de diamètre, à base convergente, sont entièrement jaune vif . Asques 150 x 8 µm. Spores lisses, hyalines, elliptiques, 10-14 x 3-5µm.

Tectella patellaris (Fr.) Earle .  - Ce champignon, très rare, pousse en troupes importantes sur bois pourrissant de noisetier. Son chapeau est en forme de grelot (urceolé), brun sale, courtement villeux. Les lames sont serrées, rousses, convergentes, protégées par un voile blanc se déchirant rapidement.

Macrotyphula fistulosa (Holmskj. : Fr.) R.H. Petersen = Clavariadelphus f. - Clavaire fistuleuse.  Cette espèce, ocre à brune, assez rare, mesurant 5 à 20 cm de long, cylindracée, creuse, est capable d’envahir la totalité d’un arbre affaibli, son tronc et toutes ses branches, jusqu’à la plus petite.

Plicaturopsis crispa (Pers. : Fr.) Reid = Trogia c. - Les chapeaux de cette espèce rare, de 1 à 2 cm de diamètre, s’organisent en consoles très nombreuses, étagées, brun jaune. Leurs marges sont festonnées.  La face interne fertile, blanche, tournée vers le sol, est faite de plis anastomosés. Sur bois de feuillus en début d’automne.

Dordogne  (24)

 Lyophyllum transforme (Britz.) Singer = L. trigonosporum  - Trouvé le 14-X-2006  à Giverzac (24). Cette espèce, qui devient de plus en plus rare, au chapeau de 6 à 12 cm de diamètre, se caractérise par son pied fortement clavé, le noircissement de toutes ses parties à la manipulation et l’élasticité de sa chair. Autre particularité remarquable, ses spores sont triangulaires. Michèle Massart réc., Jacques Beck Ceccaldi dét.

Gironde (33)

Grifola frondosa (Dicks. Fr.) Gray  - Poule des bois - Cette appellation vernaculaire correspond assez bien à l’image d’une poule rousse qui gonfle ses plumes en protégeant sa couvée. Le bel exemplaire, importante masse de chapeaux latéraux bruns, récolté le 16-IX-2006 à Carcans (33) pesait 6 kg pour un diamètre de 60 cm et 30 cm en hauteur. Ce fut une des attractions du Salon du Champignon de la Société Linnéenne de Bordeaux, cet automne à Caudéran. Ce champignon est réputé bon comestible s’il est jeune et bien frais.  Nadège Guillet réc., Savéria Beck Ceccaldi dét.

Echinoderma asperum (Pers. Fr.) Bon -  Lépiote à lames fourchues - Récoltée le 12-X-2006 à  Madirac. Le chapeau de 15 cm de diamètre s’orne d’écailles pyramidales brun foncé sur fond ocre laissant voir la chair blanche. L’anneau de cette belle lépiote est garni de flocons écailleux brun foncé. Bertrand Lartigue réc. et dét.

 

Hohenbuehlia geogenia (De Cand.) Singer  - Pleurote terrestre - Cueillie en octobre à  Madirac (33). Elle se présente directement sur le sol, dans l’herbe, en contact avec du bois enterré, sous la forme d’un cornet brun et pubescent de 10 cm de diamètre. Ses lames sont très fines, serrées et décurrentes. Le pied est court et décentré. Elle pousse isolément ou de façon cespiteuse. Bertrand Lartigue réc. et dét.

Volvariella pusilla (Pers. : Fr.) Singer - Rencontrée en octobre à Lormont (33). La volvaire naine, de 3 à 4 cm de hauteur, est assez difficile à dénicher. Crème pâle, elle possède des lames saumonées et une petite volve lobée. On peut la rencontrer sur les pelouses des parcs et jardins. Jacques Beck Ceccaldi réc. et dét.

Cortinarius caerulescens (Sch.) Fr. Cortinaire bleu - Récolté le 12-X-2006 à Madirac (33). Ce beau cortinaire, qui pousse en automne sous les feuillus, est peu courant. Son chapeau bleu violacé mesure 5 à 10 cm de diamètre. Les lames sont violettes, la chair violetée. Le pied concolore se termine, en bas, par un bulbe marginé remarquable. Bertrand Lartigue réc. et dét.

Cantharellus cinereus (Pers. : Fr.) Fr. - Chanterelle cendrée - Cette superbe chanterelle est apparue en troupes innombrables cet automne. Elle possède, sur la face interne, un hyménium décurrent et fortement plissé de belle couleur lumineuse gris violacé.

Cortinarius bulliardii (Pers. :Fr.) Fr. - Cortinaire de Bulliard - Trouvé le 12-X-2006 à Madirac (33). Cette espèce, comme la plupart des cortinaires, est très toxique. Elle se reconnaît à son chapeau brun violacé de 8 cm de diamètre. Les lames sont de la même couleur. Le pied, clavé, est en revanche blanc avec des traces rouges et violetées au-dessus des restes de la cortine mais rouge feu à orangé vif en dessous. Bertrand Lartigue réc. et dét.

Textes : Jacques Beck Ceccaldi et Michel Pujol

Photos : Jacques Beck Ceccaldi